26/09/2016

Creully - La maligne influence

Voici une histoire racontée dans notre contrée avec l'intention de mettre en garde les gens con­tre certains hommes qui, par leurs discours, essayent de les attirer.En traversant à cheval une forêt qui conduit à Creully, un paysan est arrêté, non loin de Lantheuil et de la maladerie, par une vieille femme qui lui demande de la prendre en croupe.
— Qui es-tu ? interroge le paysan creullois.Je suis la Peste, répond la vieille femme.


Effrayé, le paysan fouette sa bête qui fait un saut. La vieille le rattrape :
— Pourquoi fuir ? dit-elle au paysan. Crois-tu que je n'arriverai pas sans toi à ton village. J'y arriverai plus tard, voilà tout. Sois donc intelli­gent et donne-moi asile ; en échange, je te pro­mets de ne point t'atteindre, non plus qu'aucun des tiens.— Monte, dit le paysan.On se met en route.
Vingt pas plus loin, le paysan s'arrête :
— Si tu voulais me rendre heureux, dit-il à la vieille, tu épargnerais aussi un tel et un tel.
— Je les épargnerai, répond la vieille, nouvelle faveur accordée. Cela continue si bien que, à l'en­trée de Creully, la vieille ne devait plus frapper que dix individus.
Ce jour même, trente personnes étaient atteintes. Le paysan court chez la Peste.
— Tu es une infâme, lui dit-il, tu n'as pas tenutes promesses : trente personnes sont déjà mortes.
— J'ai tenu mes promesses, répond la vieille ; trente personnes sont mortes, c'est vrai, mais dix sont mortes du mal et vingt de la peur.Moralité : n'ayez pas peur de la maligne influence.

20/09/2016

Le château de Creully sur une carte publicitaire rouannaise.

Des commerces publiaient des cartes postales publicitaires représentant des édifices publics.
Sur la carte ci-dessous, le commerce (magasin de chaussures) est de Rouen et l'édifice est le château de Creully.

15/09/2016

Le décès de Mme Louise-Elisabeth de la Pommeraye, épouse de Mr Labbey de Druval à Creully en 1869

Propriétaire du château de Creullet, à Creully, elle épousa monsieur De Labbey De Druval. Une visite aux archives de l'évêché me permit de consulter la Semaine religieuse de l'évêché de Bayeux-Lisieux daté de 1870 et de lire l'article concernant le décès de Mme de la Pommeraye.
Le tombeau de Louise-Elisabeth de la Pommeraye
 


06/09/2016

La grande salle basse du château de Creully

 
Texte issu d'un bulletin (1930) de la Société des Antiquaires de Normandie.

29/08/2016

Creully - Les lavoirs

A la fin du 19 ème siècle on pouvait compter plus de 18 lavoirs à Creully.
Deux tanneries étaient également présentes sur les bords du bief de la Seulles qui alimentait les moulins.
Sur le croquis ci-dessous, j'ai représenté l'emplacement de ces lavoirs et tanneries.

Les lavandières au lavoir situé au bas du château.
Deux enfants de Creully sur le bord du lavoir.
La "venelle du bief" qui permet l'accés à un lavoir communal ci-dessous.
Le deuxième lavoir communal encore existant

27/08/2016

Observations sur le donjon de la forteresse médiévale de Creully

Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne (1950) 

24/08/2016

Creully - Le presbytère devient mairie

Le presbytère (Photo: R.Lemars)
La mairie

22/08/2016

Creully - L'évolution des latrines du château médiéval


Ici, latrine dépassant des murs, principe des toilettes médiévales. Rejets dans le fossé
Ci-dessous, latrine médiévale d'après Viollet-le-Duc.
 

Pièce construite en extérieur
Les latrines sont aménagées à l'intérieur





 

19/08/2016

La photographie a 177 ans, ça se fête. La première photo connue de Creully...

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la photo, qui marque l’invention de la photographie. Célébrons les images qui nous donnent une nouvelle perspective sur le monde et nous rapprochent.
La plus ancienne photo retrouvée de la place de l'église de Creully.
Merci à mon cousin Michel.

1897 - Creully - L'Union Vélocipédique de France recommande...

17/08/2016

Creully - Eglise - Visite des combles

Visite des combles au-dessus du coeur et de la nef.

 
Ci-dessus, comble au dessus de la nef. Nous distinguons bien les entraits, les poinçons, les faux-entraits moisés, les arbalétriers et les contre-fiches.
 

Ci-dessus, nous remarquons le sol bombé épousant les voutes du dessous.
En bas à droite, percement permettant le passage de la chaîne de fixation des lustres maintenant disparus.


Ci-dessous, comble du cœur.

Baie romane en pierre permettant le passage entre le comble de la nef et celui du cœur.
L'assemblage des bas de poinçons et des entraits est renforcé par des pièces métalliques.

Structure du haut des fermes, nous apercevons les arbalétriers, les contrefiches, le poinçon et la panne faitière.

08/08/2016

Les Médiévales de Creully - Bravo et merci aux bénévoles

Photos empruntées à Raymonde Bernard.

Juin 1944, Hitler à Creully...

Nous sommes en juin 1944, le général Montgomery a établi son QG à Creullet, hameau de Creully. Celui-ci avait un aide de camp qui l'appelait "maître".
Alors, pour blaguer, Montgomery avec son humour typiquement britannique avait décidé d'être vraiment le maître et avait chargé pour cela le soldat Gillard de lancer un appel radio pour lui trouver un chien.
Après quelques recherches le chien fut trouvé près de Douvres-la-Délivrande, acheté 250 livres à son propriétaire et offert au général qui toujours avec beaucoup d'humour, lui donna le nom d'Hitler. Ce chien, que l'on voit sur bon nombre de photos de Montgomery, le suivra jusqu'à la fin de la guerre, pour finir sous les chenilles d'un char quelques jours après la libération.

Montgomery présente "Hitler" à  Churchill

06/08/2016

Novembre 1918 - Réduction de production à la fromagerie Paillaud de Creully.

 La fromagerie Paillaud de Creully doit réduire sa production de fromages de moitié.

04/08/2016

7 juin 1944 - Un avion allemand se crashe à Creully


Le 7 juin 1944 un avion de l'armée allemande se crashe à la sortie de Creully en direction de Caen , entre la localité et la carrière de pierres.
C'était un Messerschmitt Bf_109 G-6 Me 109 Aircraft.
Le pilote: Rudolf Stotzestki POW.
Pour permettre la circulation entre Creully et Pierrepont, les restes de cet avion furent basculés dans l'herbage dominant la vallée de la Seulles.